Les étudiants de Sup’Biotech s’imprègnent de l’approche compétences

Depuis 2012, plus de 200 formations sont accompagnées par les équipes de Skilvioo dans le déploiement de l’approche compétences. La majorité de ces acteurs ont pour volonté principale de donner plus de lisibilité à leur parcours de formation afin que leurs apprenants puissent révéler, identifier et valoriser leurs compétences pendant et après leur formation. Véritable démarche pensée autour de l’apprenant, l’approche compétences se doit donc d’être bien amenée auprès de ce public avec pédagogie et ambition.

Laissez-moi vous décrire comment les équipes de Skilvioo soutiennent les équipes pédagogiques dans leur effort d’impliquer les apprenants, en vous décrivant l’exemple de notre partenaire SupBiotech.

SupBiotech_logo

« Notre volonté au sein de SupBioTech a été très rapidement d’apporter plus de lisibilité autour du parcours de formation. En travaillant avec Skilvioo, nous avons été en mesure de traduire en compétences notre formation et d’ancrer la compétence dans nos approches pédagogiques. Nous sommes aujourd’hui convaincus que ces travaux permettront à nos apprenants de mieux vivre leur parcours de formation, mais aussi de préparer plus sereinement leur employabilité. » explique Thierry PICAUD, Directeur Pédagogique à SupBiotech.

Impliquer les étudiants à travers un atelier pédagogique

1. Comprendre l’Approche Compétences

Tout d’abord, nos consultants sensibilisent les apprenants aux enjeux de la compétence pour les individus et les organisations en France. Premier emploi, mobilité professionnelle, bilan de compétences, recrutement… Nous dressons un panorama concis et complet de l’écosystème emploi/formation, de cette « société des compétences », et de ses enjeux actuels. Ce premier moment est l’occasion de mettre en avant l’importance pour les étudiants de passer d’un état d’inconscient d’être compétent à conscient d’être compétent.

Capture d_écran 2018-01-07 à 23.42.20

« Je ne me rendais pas compte à quel point mes compétences pouvaient être aussi importantes pour trouver mon premier job. Quand on y pense, c’est assez logique de devoir être capable de décrire avec précision à un recruteur les compétences qu’on a acquises en cours. », explique un étudiant de l’école.
« Au début de l’atelier, on a du prendre une feuille blanche et un stylo pour mettre sur le papier les compétences qu’on pense avoir… C’était super difficile ! Déjà on sèche assez rapidement, mais aussi on se demande rapidement C’est quoi une compétences en fait ?! » nous raconte un autre apprenant.

Lors des premières minutes, l’apprenant intègre donc qu’il va manipuler cette notion de  compétences tout au long de sa vie – notamment en alternant des temps en entreprise, des temps de formation ou encore de reconversion (ou « switch »). Il comprend également comment se construit et se déconstruit une compétences en fonction des différents contextes professionnels et des savoirs, savoir-faire et savoir-être mobilisés.

2. Raconter son histoire à travers ses compétences

Le deuxième temps est consacré à la découverte de l’application Skilvioo qui permettra aux étudiants d’identifier leurs compétences acquises en formation, en entreprise ou lors de leurs diverses expériences extra-professionnelles. Au travers de scénarios contextualisés en fonction de l’établissement, nos consultants présentent les différentes fonctionnalités qui permettront aux apprenants de construire des portefeuilles de compétences, d’expériences ou encore des CVs compétences.

« Cet atelier pédagogique a été pensé pour servir de base au déploiement opérationnel de la démarche compétences auprès de nos apprenants. En effet, lors d’une réunion de cadrage, nous avons pu co-construire avec le consultant Skilvioo un plan de travail à court et moyen terme pour ancrer cette approche dans notre organisation. Le rôle de l’atelier pédagogique est de projeter nos apprenants de manière très concrète sur leur utilisation future de la solution et de la démarche en formation, et après leur sortie de formation » explique Thierry Picaud.

Enfin, les étudiants sont invités à naviguer pour la première fois dans l’application Skilvioo pour y découvrir leur maquette de formation en compétences ou encore se livrer à une auto-évaluation de leurs savoirs et savoir-faire au travers du langage commun de la compétence.

« A la fin de l’atelier, j’ai revu la feuille blanche que j’avais essayé de compléter en début de séance à la main ; ça m’a fait sourire. Parce que justement ce que j’ai aimé avec Skilvioo, c’est qu’on peut aller assez loin et être vraiment précis dans ce qu’on veut raconter sur ce qu’on a appris durant nos stages ou nos cours. » conclu l’étudiant de Sup’Biotech.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s